Nous travaillons ensemble !

Les formations du collège

Reconnaitre et prévenir le burn-out

L’épuisement professionnel, également appelé burn-out, est un syndrome résultant d’un stress chronique dans le cadre du travail.
 Nous aurons comme objectif de repérer les facteurs de risque et les premières manifestations de l’épuisement professionnel, d’envisager comment mieux prévenir l’évolution du cortège symptomatique et de développer les techniques favorisant la gestion des effets du stress lié au travail.

Comment prévenir le trouble anxieux généralisé ?

L’anxiété est une réaction normale qui devient une maladie lorsqu’elle survient alors qu’aucun événement ne la justifie vraiment. On parle alors de troubles anxieux, incompatibles avec la vie quotidienne. Comme l’anxiété est une réaction normale, les mesures de prévention visent plutôt à éviter qu’une anxiété passagère ne s’installe de manière durable. Nous aborderons la prévention du trouble anxieux de la psychothérapie en allant jusqu’au changement des habitudes.

L’efficacité d’une approche psychothérapique dans la douleur chronique

La douleur chronique touche 20% de la population en France. Pour inverser le cercle vicieux entre la douleur et retrait social voire la dépression, une prise en charge psychologique peut être associée aux soins médicaux. C’est une douleur qui se répète depuis 3 à 6 mois, et qui n’est pas soulagée par le traitement médicamenteux ; Elle peut capter la vie de la personne dans les aspects quotidiens, professionnels, affectifs et a des conséquences psychologiques reconnues. Notre objectif sera de comprendre le lien de l’interaction sensation et émotion. Quelle est l’intérêt d’une prise en charge psychothérapique.

Conséquence à court et moyen terme du traumatisme dans la clinique

Le traumatisme désigne l’ensemble des conséquences d’un événement dont la soudaineté, l’intensité et la brutalité entraînent un choc psychique qui laisse des traces durables sur le psychisme d’une personne, qui s’en trouve alors altéré. L’événement traumatisant (ou de type traumatique) est un évènement violent, qui vient faire effraction, et qui ne peut être ni anticipé, ni compris, ni géré. Il perturbe massivement le fonctionnement psychique, parfois jusqu’à l’effondrement dans les cas extrêmes.
Dans cette formation nous identifierons l’impact du traumatisme et ses conséquences à court et moyen terme pour l’intégrer dans la clinique. Puis nous envisagerons comment gérer à court et moyen terme la symptomatologie du traumatisme dans la clinique. 

L’éducation thérapeutique du patient, un réel atout pour la prise en charge du patient

L’éducation thérapeutique du patient est un processus dont l’objectif est d’informer et former le patient pour qu’il devienne acteur dans la gestion de sa maladie chronique. Elle fait partie intégrante, de façon continue et évolutive de la prise en soins du patient. En favorisant l’implication et l’adhésion du patient à son traitement global elle améliore sa santé, sa qualité de vie et celle de ses proches. La démarche éducative accorde donc une place prépondérante au patient en tant qu’acteur de sa santé.
Comprendre ce qu’est l’éducation thérapeutique et s’initier à ses principes modifie la relation soignant-soigné. Nous approfondirons comment informer et sensibiliser le patient avant de l’orienter vers un programme d’éducation thérapeutique, et comment l’accompagner dans les différentes étapes de son programme.

L’accompagnement du sportif blessé

La blessure impacte psychologiquement le sportif. En ayant pour conséquence le renoncement à ses ambitions, ou le développement d’un profond sentiment d’échec, cette blessure peut susciter une baisse de l’estime de soi, et être source d’intenses frustrations générant des émotions douloureuses (colère peur, détresse), de l’isolement social, des troubles dépressifs.
Dans ce contexte, il est pertinent d’apporter aux professionnels qui accompagnent les sportifs des connaissances théoriques sur les retentissements psychologiques de la blessure et des techniques de communication favorisant l’écoute et l’empathie afin de leur permettre de développer une posture adaptée et bénéfique aux sportifs blessés.

Le retour à haut niveau après la blessure, Quelle prise en charge ?

Le sportif professionnel est souvent confronté à des blessures, en lien avec son activité physique spécifique de haut niveau. La peur de la confrontation avec ses partenaires et concurrents, peut représenter un frein à sa reprise d’un haut niveau de performance. Le retour en compétition après une blessure importante peut être favorisée par une démarche en préparation mentale, afin de faire baisser le niveau d’appréhension dans son contact avec son environnement et de réduire l’anticipation négative des situations qui lui rappellent sa blessure.  Il est alors utile de sensibiliser le sportif à des situations où il doit se centrer essentiellement sur ses sensations avant d’aborder des méthodes de gestion du stress.
Nous identifierons les outils et techniques que nous pouvons utiliser pour répondre aux besoins de ces sportifs. 

Repérer un état de stress post traumatique et orienter

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT), aussi appelé état de stress post-traumatique (ESPT), est un état qui peut apparaître à la suite d’un événement traumatique. Un événement est dit « traumatique » lorsqu’une personne est confrontée à la mort, à la peur de mourir ou à de graves blessures, ou lorsque son intégrité physique ou celle d’une autre personne a été menacée. Cet événement doit également provoquer une peur intense, un sentiment d’impuissance, ou un sentiment d’horreur.
Comment le repérer ? Quels signes doivent nous alerter ? Vers qui devons-nous orienter ? Des questions que l’on se pose tous et qui seront au centre de cette formation. 

Adapter son discours à un patient souffrant d’ESPT

La personne présentant un ESPT se trouve confrontée, à travers des irruptions soudaines et répétées, vécues comme des intrusions, à des souvenirs, des rêves ou des flash-backs en lien avec l’événement traumatique. Ces irruptions peuvent également concerner les sensations physiques ressenties au moment du traumatisme. Ces symptômes ont pour conséquence une tendance à l’évitement ou à la fuite face aux situations évoquant l’idée même du traumatisme. Ils peuvent s’accompagner d’un sentiment de perte de contact avec l’environnement, et de la sensation d’évoluer dans une sorte de brouillard.  D’autres symptômes peuvent survenir : troubles du sommeil, irritabilité, détresse, difficultés à se concentrer ou hypervigilance.
Lors de cette formation nous identifierons les difficultés d’interactions pour nous concentrer sur les techniques de communication et outils à adopter pour favoriser le maintien d’une relation stable avec ces patients. 

Développer la résilience chez nos patients

La résilience est une compétence qui protège le développement de la personne malgré la confrontation à des épreuves. Développer les capacités de résilience de nos patients facilite leur adaptation au changement, l’intégration de nouvelles stratégies thérapeutiques et évite les rechutes.
Cette formation vous permettra de créer un environnement en séance favorisant le déploiement des facteurs de résilience en développant avec vos patients des stratégies concrètes pour les soutenir. Elle vous permettra de les accompagner dans l’identification et le renforcement de leurs ressources.

Partenaire du GEMA

Le Collège de Santé Intégrative en partenariat avec le GEMA vous propose un catalogue de formations indemnisées par le DPC afin de vous former à certaines techniques de médecine complémentaire telles que la méditation de pleine conscience, l’hypnose médicale ou les médecines intégratives.

Méditation

Pour s’initier à la méditation de pleine conscience et son utilisation dans le soin auprès de patients en souffrance ayant épuisé l’arsenal thérapeutique.

Hypnose

L’hypnose médicale thérapeutique comme alternative non médicamenteuse à certaines souffrances ou douleurs.

Médecines intégratives

Pour prévenir et prendre en charge le stress post-traumatique : la méthode EMDR et l’approche intégrative.